Mass Hysteria + ...
Festival à 100 % - Coca'Zine
Montpellier (Espace Grammont) / 19 Oct. 2002
--------
 


Arrivé quelques minutes seulement avant l’horaire prévue pour le début du concert, j’arrive à l’entrée du site où attendent à peine une cinquantaine de personnes…Lieu étrange pour ce festival que de jouer sous un chapiteau, enfin parce que là ça ressemble vraiment à un chapiteau de cirque ! A peine le temps de faire un tour à la buvette pour récupérer des jetons pour ensuite se payer avec sandwichs et bières, que Les Petites Frappes, une troupe de percussions, entament leur show à l’extérieur du chapiteau. A part dire que c’était des percussions, je ne vois rien à rajouter, sauf qu’ils avaient des beaux costumes bien kitsch !

Ensuite c’est au tour des Boukakes d’entamer vraiment la soirée…Leur mélange de raï et de ska passe plutôt bien, le public suit…Un moment plutôt agréable, même pour les personnes qui ne seront venu que pour Mass Hysteria.

D’ailleurs, bizarrement, c’est ensuite au tour de Mass Hysteria de monter sur scène…alors qu’ils étaient annoncés têtes d’affiche…

La première chose qui saute aux oreilles fut la qualité du son : énorme ! On entendait très distinctement tous les instruments, et la voix de Mouss (qui chante de mieux en mieux) se posait dessus clairement : bravo pour le travail des techniciens (dont la tache n’avait pas été facilité par la prestation des Petites Frappes, pendant le changement de plateau).
Le concert commence par "Millenium appauvri", Mouss s’amusant à prendre des poses devant les spot lights pendant l’intro. On voit que le groupe prend du plaisir à jouer, et le public lui rend bien : la fosse se déchaîne, tout le monde se met à jumper…et point positif, il n’y avait pas de trop de slammeurs, la scène ne s’y prêtant pas.

               

S’enchaîneront ensuite tous les classiques du groupes (dans le désordre) : "Knowledge is power", "Respect to the dancefloor", "Contraddiction", "Zion", "P4", "Finistère amer", "Aimable à souhait" (avec les percus), les titres du dernier album : "Remède", "La Puissance bienvenue", "Attracteurs étranges", "La canopée", "Coup2Mass". Avec ces titres, plus calmes, les Mass Hysteria accordent quelques instants de répit (bienvenue) à son public, pour mieux repartir…et achever leur set par un surpuissant "Furia"

                   


On pourra seulement regretter l’apparition à la fin du set d’une fille (pour rester correct :) sur scène, qui s’est mise à danser et à se frotter sur Mouss…No comment !
Et aussi le fait que Mass Hysteria n’ait pas été le dernier groupe à passer au cours de cette soirée…sûrement étaient-il fatigués.
Cependant les détracteurs du groupe pourront toujours continuer à reprocher au groupe de faire de la variété (sic, lu sur plusieurs forums !) avec leur dernier album ("De Cercles en Cercles"), mais sur scène, Mass Hysteria reste égal à lui même.

A cause d’un problème technique, que je tairais :) (Ndr : ce n’était pas un problème de toilettes), je ne peux rester pour voir la prestation des Steevo’s Teen….d’autant plus que sont arrivés à mes oreilles des échos comme quoi ce fut plutôt pas mal…dommage.

[Review par DarkGrumly / Photos © Olivier]

La page Mass Hysteria
L'interview...

www.mass-hysteria.com

www.yelen-musiques.com
www.cocazine.com


Hit-Parade